Le réflexe féodal

Ce livre est une occasion de faire la lumière sur la concentration et la transmission du pouvoir au Canada français à partir d’un modèle d’interprétation s’appuyant sur la thématique des clans familiaux et politiques dont sont issus, notamment, des premiers ministres du Québec entre 1867 et 1959.

 

Quantité
59.95$

Description

En 1867, le Canada est créé quelques années après la fin de la tenure seigneuriale. Le régime parlementaire existe sur le territoire du Québec depuis 1792. D’un système
seigneurial basé sur l’étagement de l’honneur et la discrimination généalogique à un système électif, qui étaient réellement les gens de pouvoir ? D’une époque ancienne marquée par un système féodal européen jusqu’à l’établissement d’une monarchie constitutionnelle à teneur démocratique, comment s’est transmis le pouvoir ? Ce livre est une occasion de faire la lumière sur la concentration et la transmission du pouvoir au Canada français à partir d’un modèle d’interprétation s’appuyant sur la thématique des clans familiaux et politiques dont sont issus, notamment, des premiers ministres du Québec entre 1867 et 1959.

Réal Houde est détenteur d’un doctorat (Ph. D.) en études du religieux contemporain de l’Université de Sherbrooke. Généalogiste de filiation agréé (GFA), diplômé de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie, monsieur Houde est également un professionnel de l’éducation, un auteur publié et un communicateur expérimenté. Passionné par l’histoire des francophones d’Amérique, il a eu l’occasion de partager ses connaissances de multiples façons depuis plusieurs années (articles, conférences, livres, émissions radio, enseignement universitaire), dont un essai et un roman publiés aux Éditions de la Francophonie.

Informations complémentaires

Auteur

Date de publication

Nombre de page

ISBN

Éditeur