Les pièges du savoir

Depuis l’avènement des médias sociaux, il est de plus en plus facile de s’informer et d’acquérir des connaissances. Mais le danger qui nous guette tous est de ne pas réussir à distinguer connaissance de propagande.

 

Quantité
49.95$

Description

Né dans la région d’Edmundston au Nouveau-Brunswick, Louis-Philippe Nault est détenteur d’un doctorat de l’Université Southern California (USC), dans les domaines de la psychologie sociale du sport et des méthodologies de la recherche scientifique. De 1977 à 1989, il est professeur à l’Université de Sherbrooke, où il enseigne ces matières. Son premier livre, Le Petit Témis : une saga politique, est publié en 2015 aux Éditions de la Francophonie. Il signe un deuxième ouvrage en 2019 intitulé Un dernier lancer : regard critique sur la culture du hockey, qu’on peut se procurer sur Amazon. Cet essai, Les pièges du savoir : de l’inconnu au probable, lui aura permis de boucler la boucle, puisque c’est une espèce de prolongement de ses études supérieures, de son travail d’enseignant, de son intérêt à comprendre le monde qui l’entoure par de multiples lectures et de longues réflexions sur le comportement des gens qu’il a observés.

Depuis l’avènement des médias sociaux, il est de plus en plus facile de s’informer et d’acquérir des connaissances. Mais le danger qui nous guette tous est de ne pas réussir à distinguer connaissance de propagande. Le but de cet essai est de nous familiariser avec les façons de faire des scientifiques, plus particulièrement ceux qui s’intéressent aux comportements des humains. Cela devrait nous permettre de mieux faire la part des choses, puisque nous pourrons plus facilement sinon éviter, tout au moins reconnaître les nombreux pièges auxquels font face non seulement les consommateurs de « la connaissance » que nous sommes tous, mais également ceux-là mêmes qui la façonnent et la propagent.

Informations complémentaires

Auteur

Date de publication

Nombre de page

ISBN

Éditeur

Vous aimerez peut-être aussi…