Quand le soleil se lève – Défis et parcours d’un prêtre marié

Au cours de ses années en paroisse et comme directeur diocésain de l’enseignement religieux, il réfléchit sur sa vocation et particulièrement sur l’obligation du célibat pour les prêtres.

Quantité
19.95$

Description

*** Disponible à partir du 21 mai 2020. Les commandes seront postées à cette date. ***

Cette autobiographie décrit le parcours de Guy Morrissette. Dès l’âge de quatorze ans, il quitte son village natal du Témiscamingue et se rend à Montréal, où il fait son cours
classique au Petit Séminaire des Pères de Sainte-Croix.

À la fin de son cours classique, le prêtre qui l’avait accompagné dans son cheminement spirituel lui dit : « Ta place est au noviciat, c’est à cet endroit que tu dois aller. » Il commence donc sa vie de religieux dans la communauté des Pères de Sainte-Croix.

Par la suite, il poursuit ses études en théologie et est ordonné prêtre. Après son ordination, il est enseignant dans des établissements dirigés par les Pères de Sainte-Croix pendant six ans. Ensuite, il est nommé à une paroisse de Sudbury, en Ontario. Il travaillera dans le diocèse de Sault Ste. Marie pendant sept ans.

Au cours de ses années en paroisse et comme directeur diocésain de l’enseignement religieux, il réfléchit sur sa vocation et particulièrement sur l’obligation du célibat pour les prêtres. Au cours de cette sérieuse réflexion, plusieurs défis se présentent. Il décide de demander à Rome sa laïcisation. Il ne quitte pas le sacerdoce, mais le célibat.

En juillet 1974, il épouse Marie-Thérèse Cayen, avec qui il partage sa vie depuis presque quarante-six ans.

Informations complémentaires

Auteur

Date de publication

Nombre de page

ISBN

Éditeur