Les mouches à feu

Ce volume comprend treize récits, dont neuf à saveur autobiographique. Les deux premiers, « Les mouches à feu » et « Le procès», plongent le lecteur au cœur des tribulations amoureuses d’Ovide et de David St-Fidèle, deux frères qui habitaient à Powers Creek de Madawaska à l’époque des chevaux et des clazettes.

 

Quantité
24.95$

Description

Ce volume comprend treize récits, dont neuf à saveur autobiographique. Les deux premiers, « Les mouches à feu » et « Le procès», plongent le lecteur au cœur des tribulations amoureuses d’Ovide et de David St-Fidèle, deux frères qui habitaient à Powers Creek de Madawaska à l’époque des chevaux et des clazettes. Amoureux fou d’Amélia Laforge, Ovide sombre dans la déprime quand un rival lui fait manger de l’avoine. S’en remettra-t-il ? Quant à David, en voulant protéger sa famille d’un intimidateur, il commet une faute dont il devra répondre devant la cour. L’imprévisible peut se produire quand l’orgueil et la passion amoureuse viennent obnubiler le sens du devoir.

Viennent ensuite deux fantaisies. « Le légendaire Junior Coup-de-botte » met en scène un personnage mythique, une sorte d’amalgame entre le Ti-Jean de Melvin Gallant et le Petit Poucet de Charles Perreault. Avec ses bottes magiques aux pieds, Junior ne cesse d’éblouir la galerie à Powers Creek. Mais sa mère ne manquera pas de le rappeler à son devoir du huitième jour! « L’exploit du chien Hobo » possède tout autant le génome d’une légende. Mis au courant par un quidam d’un exploit réalisé par un chien retriever, l’auteur a tout de suite voulu inventer un contexte à cette fabuleuse histoire pour la sortir de l’ombre.

À l’instar de Mortelle confession et de Sucré-Poivré, Les mouches à feu n’échappe pas à l’imagination autobiographique, une dimension importante de l’œuvre de Jean-Louis Gervais. Dans les neuf derniers récits, l’auteur s’amuse à étonner ses lecteurs en évoquant des souvenirs de jeunesse qu’il enguirlande de réflexions parfois touchantes, souvent humoristiques.

À la retraite de l’enseignement depuis plusieurs années, Jean-Louis Gervais occupe ses loisirs par le sport, le bénévolat et l’écriture. Mortelle confession et Sucré-Poivré, ses deux premiers recueils de nouvelles, se sont retrouvés finalistes pour le prix littéraire France-Acadie.

Informations complémentaires

Auteur

Date de publication

Nombre de page

ISBN

Éditeur