Denis Sonier est né en Acadie le 13 janvier 1939. Il demeure dans son village natale de Saint-Irénée jusqu’à l’âge de quatorze ans et entre au juvénat des frères du Sacré-Coeur de Petit-Rocher le 8 avril 1953.

Après une carrière en éducation, il se lance en affaires avec son épouse, Faye Breau. Ils fondent enssemble plusieurs entreprises, dont Les Éditions de la Francophonie. Durant ces nombreuses années comme propriétaires de cette maison d’édition, son épouse et lui encouragent les Acadiennes et les Acadiens à écrire l’histoire de leur vie. C’est pour eux une source de leur succès financier. Faye étant infirmière et Denis directeur d’école, le côté humain du monde de l’édition les comble.

Inviter régulièrement les gens à écrire leur biographie incite notre éditeur, depuis longtemps, à révéler son propre vécu. Reste à trouver le temps de concrétiser cet ambitieux projet. L’entreprise, prospère et prolifique, accapare une grande partie de son quotidien et de celui de son épouse. Étant un sportif en excellente santé et en bonne forme physique, Denis consacre beaucoup de temps aux activités sportives, dont la compétition de natation.

Il n’est pas simple, à travers tout cela, de trouver le temps d’écrire. Puis, aussi soudaienement qu’une éloise (éclair), une toute nouvelle réalité s’impose, lui présentant une occasion en or de mettre son projet en action. Pour les lectrices et les lecteurs qui se demandent pourquoi commencer par le dernier chapitre, la réponse se trouve dans Le sprint final !