Un drame inopiné guette Ariane et ses amis, des enfants d’immigrants, tenus de travailler dans les champs du Québec pour pallier la pauvreté de leurs parents. Tant ils ont honte de leur situation, tant ils sont conscient de leur réalité. Ils s’attendent à une saison semblable aux autres, mais le destin sera sans pitié, sans égard à leur condition déjà affaiblie. L’été de tous les dangers, c’est une incursion frappante dans le monde des travailleurs agricoles du Québec, des révélations choquantes sur la réalité des enfants d’immigrés. Inspiré de faits vécus par l’auteure, ce roman bouleverse et renverse tous les préjugés. 

C’est à l’adolescence que l’auteure se découvrit le goût de l’écriture. Travaillant dans le domaine médical, Adrienne Charles nous présente son deuxième roman qui, espère-t-elle, plaira par son originalité. Elle y partage un pan de sa vie et lève le voile sur un milieu méconnu. Sa passion de l’écriture est un exutoire aux faits qui l’ont marquée.