Il se dépêche. Son corps tremble tellement son envie est grande. Les mains moites, il aspire le liquide clair dans la seringue. Il serre le poing, mais ne prend pas la peine de mettre un garrot. L’aiguille fait son chemin sous la peau et la drogue coule dans la veine. En attendant la satiété de son besoin, il examine les sites d’injections qui se multiplient chaque jour sur son avant-bras. La honte l’étouffe. Le chirurgien maudit sa faiblesse.

Acculé au pied du mur par ses collègues, désespéré par la tournure que prend sa vie, il arrivera à La maison verte dans un état physique et mental fragile. Solitaire, peu enclin à livrer ses sentiments mais déterminé, il devra trouver les ressources pour combattre sa dépendance. Une bataille difficile et continue où rien n’est jamais entièrement gagné, entre les murs de La maison verte ou à l’extérieur de son enceinte. En plus, la vie a toujours de ces surprises…

Nicole Brideau (née Thériault) est originaire de Paquetville, Nouveau-Brunswick. Épouse, mère et grand-mère, infirmière praticienne de profession, elle vit maintenant à Tracadie. À la demande de nombreuses personnes, elle met au goût du jour cette belle histoire qui a su charmer tant de lecteurs et lectrices au fil des ans. Quel délice de retrouver ce roman dans sa nouvelle version !