Djaffar Kaci est né en 1969 à Larvaa-Nath-Irathen (ex Fort-National), un havre de paix en haute Kabylie. À 21 ans, il quitte sa Kabylie natale pour aller vivre à Alger.

Après l’institut des langues étrangères de Bouzareah, il est journaliste à la chaîne Trois, la radio algérienne d’expression française.

Depuis 2003, il vit à Montréal au Canada, après avoir passé six ans comme journaliste à Radio-Canada, notamment au Manitoba, dans l’Ouest canadien.

Après Pour l’amour des mots, Le printemps fleurira bientôt, Les Braises de mes vingt ans, voici Du sucré à l’amer, un recueil de poésie venu étancher une soif. Pour l’auteur, c’est sa manière d’exorciser le spleen qui a pris ses quartiers, un moment dans sa vie.

Ainsi, pour reprendre la formule des Goncourt : « On n’écrit pas les livres qu’on veut ». Ce livre, il le voulait vraiment, car il vient panser un évènement douloureux de sa vie.

« Si les mots m’ont, de tout temps, apaisé, ceux qui sont dans ce livre m’ont littéralement affranchi. Ce livre est à présent entre vos mains. Comme un miroir, nul doute que vous y verrez le reflet de mon apaisement et celui de mon bonheur. »

Djaffar Kaci